L'entreprise paternelle (suite)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mar 13 Oct - 22:53

Salut .
Au milieu des années 70 , mon père conduit le 4000 , Pierre le 5000 de 74 et Flandin un 5000 similaire de 75 environ .
En 77 , mon père passe commande d'un nouveau 5000 : celui ci est équipé d'un moteur Baudoin 6 cylindres en V de 140 ch . Je me rappelle que sur cet Agrip , le montage de la lame et des vérins était différent . C'est Pierre le chauffeur , c'est le cas de le dire car le probleme , c'est que ce moteur donne de la puissance uniquement à haut régime , et à haut régime il chauffe (en hiver ça va mais pas en été) . Le radiateur n'était pas suffisamment dimensionné ?
Mon père vend le 4000 et récupère le 5000 de 74 .
A la fin des années 70 , Flandin quitte l'entreprise , le 5000 de 75 est vendu .
Le 5000 Baudoin , à force de surchauffe pose des problèmes moteur . Il est remplacé en 1981 par un 5000 équipé du 6 cylindres Berliet 9 litres de 180 ch : un bon tracteur , juste la boite de transfert à réviser régulièrement !!

5000 6 cylindres Berliet 180 ch (1981)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au début des années 80 c'est le 5000 de 74 qui aurait du etre remplacé . C'est mon pére qui le conduit , et il le ménage car le tracteur commence à avoir beaucoup d'années : il y avait un garde forestier qui disait en plaisantant : "Le père Agrip 39 , c'est le seul débardeur qui n'a pas un tracteur de course ! "
Parfois mon père utilisait le 5000 6 cylindres , et régulièrement il ralait (et il avait une voix qui portait) car il embrayait sur le ralenti (comme il le faisait avec le vieux 4 cylindres) , par contre le 6 cylindres avait tendance à caler ....
Mon père a utilisé le 5000 de 74 jusqu'à la retraite en 1989 , et Pierre passe alors de salarié à entrepreneur . Il souhaite acheter un tracteur neuf , il prend rendez vous chez Agrip . Pierre et mon père se rendent à Lignieres mais l'ère du tracteur à la carte est terminée . Le seul moteur proposé est le Deutz , et mon père est catégoriquement contre le refroidissement par air (certainement à cause de la mauvaise expérience du 3 cylindres Aster ) . La longue et belle collaboration avec Agrip se termine et la signature se fait chez Turboforest ....alors que le moteur Deutz , avec le recul est un moteur fiable et endurant (ce n'est pas Barnier qui dira le contraire ...)
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mar 13 Oct - 23:00

Salut .
J'ai fait une mauvaise manip , ce sujet aurait du etre à la suite de "présentation de agrip 39" .
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par paul 38 le Jeu 15 Oct - 5:49

ça t'a pas emballé de continuer bucheron ?

A+
avatar
paul 38

Messages : 145
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : 38 isere

Voir le profil de l'utilisateur http://www.menuiserie-ferreira.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Jeu 15 Oct - 21:38

Salut Paul .
Le métier de bucheron est physiquement très dur , il est aussi très dangereux . Lorsque j'étais ado , j'allais au bois avec mon père mais j'allais pour cuber et porter le matériel , je ne me suis pas servi de tronçonneuse . Cela lui évitait aussi d'etre seul ...ce qui arrivait de temps en temps et qui n'est pas raisonnable ...
Et puis Pierre qui a 11 ans de plus que moi travaillait déjà dans l'entreprise .
J'ai fait mes premiers affouages à 25 ans . J'aime bien aller au bois mais je n'en ferais pas mon activité principale .
Aujourd'hui si je travaille dans une boite de mécanique de précision , c'est aussi parce que mon père était fortement interressé par la mécanique , et la collaboration avec Agrip et M DUPRAT a amplifié cet intéret .
Il parlait de M DUPRAT de la meme façon que lorsqu'il parlait de son grand père , avec respect et admiration : "Le pére DUPRAT , c'est quelqu'un ! "  .
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle ( suite )

Message par le petit débardeur du 45 le Dim 25 Oct - 19:10

Mon père , en 1976 avait acheté un 5000 Baudoin , au début on appreciait le double treuil,  c'etait une première chez nous , le châssis surbaissé et l' accès facile au poste de conduite , mais la lame ne descendait pas assez bas pour refaire les fossés et ne levait pas si lourd que çà , quant au moteur , il fallait monter dans les tours pour avoir de la puissance , sur les longues distances de debardage et l'été , il chauffait , mon père voulait faire monter un moteur Berliet 5 cyl , mais Maurice Duprat n'a jamais voulu, au prétexte que si la concurrence avait connaissance des défaillances du moteur ,le modèle était fichu , mon père avait amené son tracteur à deux démonstrations , à Epinal et dans les Pyrénées , le tracteur etait quand même jugé competitif avec le Timberjack 240 .
petitdebardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mar 27 Oct - 19:23

Salut  Petitdébardeur .
Merci pour ton témoignage . Je vois que les 5000 Baudoin ont eu les memes soucis . Comme je le dis plus haut , le radiateur était certainement sous dimensionné . Les moteurs Baudoin ont très bonne réputation , souvent qualifiés de "Rolls des moteurs" . Il me semble que l'usine a fermé il y a très peu de temps .
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle ( suite )

Message par le petit débardeur du 45 le Sam 31 Oct - 13:16

Autre problème du moteur Baudoin
Le changement du filtre à huile , il fallait deposer la pipe d' admission pour accéder au filtre , pour le remontage , il fallait être à deux , l'un poussait la cloche du filtre avec un grand levier et l'autre essayait de faire prendre la vis !
Tout le monde ne changeait pas le filtre !
Mon père avait fait installer le filtre dans la cabine avec deux flexibles .

petitdebardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Jeu 5 Nov - 18:01

Salut Petitdébardeur .
Je ne me rappelle pas avoir entendu mon père raler contre la manip du changement du filtre à huile . Je demanderai à Pierre à l'occasion .
Petitdébardeur , est ce que tu aurais des photos du 5000 Baudoin , si possible où on voit le montage de la lame et des vérins ?
Pour revenir à Baudoin , il me semble que des 3000 ont été montés avec cette marque de moteur (je ne sais pas quelle puissance ) . Un samedi après midi , (avant de passer commande du 5000 Baudoin) , nous étions allé du coté d'Andelot en Montagne (premier plateau du Jura) , voir un 3000 Baudoin au travail . Je me rappelle d'une chose , le ralenti du moteur : un balancement très prononcé , désagréable et agaçant !
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle ( suite )

Message par le petit débardeur du 45 le Mer 11 Nov - 18:42

Salut Agrip 39
Je suis surpris qu' il puisse y avoir eu un 3000 à moteur Baudoin , donc 4 cyl en V .
Le 3000 étant apparu après la disparition du 5000 Baudoin , en 1978 je crois .
Mais il y a bien eu des Agrip montés en GM à la demande d'un client .
Pour les photos , avec ma tablette je n' y arrive pas , je peux toujours les envoyer sur Agrip Facebook
A bientôt
petit débardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mer 11 Nov - 21:07

Salut Petit débardeur .
J'ai le souvenir d'un Agrip de petit gabarit , avec moteur Baudoin ça c'est sur . C'était peut etre un 5000 , le chassis "surbaissé" m'aurait donné l'impression d'un petit modele !! (j'avais 10/12 ans à l'époque) .
La cabine était "trapézoidale" (nouvelle forme) .
Est ce que tu te souviens du ralenti de ton 5000 Baudoin , il balançait beaucoup ou pas ?
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip35 le Jeu 12 Nov - 18:41

je poste ici des photos du 5000 moteur baudoin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
agrip35
Admin

Messages : 303
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 28
Localisation : rennes

Voir le profil de l'utilisateur http://agrip.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Jeu 12 Nov - 20:50

Salut à tous .
Merci Agrip35 et Petitdébardeur d'avoir fait suivre les photos , ça rappelle des souvenirs ...
Effectivement le poste de pilotage a été significativement abaissé par rapport aux premiers 5000 .
On voit aussi les couvre culasses dépasser latéralement du capot !
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle ( suite )

Message par le petit débardeur du 45 le Dim 15 Nov - 19:22

Salut à tous
Merci Agrip 35 pour avoir diffuser mes photos
Le bruit du moteur Baudoin n'était pas des plus agréables, c'était plus proche d'un moteur Vendeuvre,  Baudoin était réputé pour être un bon moteur de bateaux , il était bien compacte , dommage qu' il était peu nerveux ,Ceci dit les moteurs Cummins 6 cyl en V qui équipait les Clark Ranger 666 n'était pas des bombes non plus , Perkins et GM restait des références .
à bientôt
petit débardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Dim 15 Nov - 20:59

Salut Petitdébardeur .
Sur les photos 2 et 3 le terrain est en forte pente !!
En arrière plan , on voit des voitures garées et des personnes à pied : les photos ont été prises lors d'une démonstration ?
La lame est montée sur le chassis ? (pas sur le pont avant)
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle

Message par le petit débardeur du 45 le Dim 22 Nov - 17:29

Salut Agrip 39
Ces photos ont été prises dans l'Ariège , au col des Marrous, entre Saint Girons et Foix ,à l'occasion d' une démonstration forestiere en 1977 je crois .
L'endroit était tellement pentu que certains debusqueurs n'ont pas évolué , on est allé chercher une traîne de grumes deux kilomètres plus bas par les pistes pour accéder à une coupe de hêtre , seul un Timberjack disposait d' une radio commande , j'ai pu préparer ma charge sans derouler trop de câble , et oui pour un petit gars de la plaine comme moi , la montagne ça impressionne ! Quand on est tous remontés , midi approchait , il était temps , arrivé en haut , l'eau du radiateur commençait à s' échapper par le bouchon !
A bientôt
petit débardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Dim 13 Déc - 12:04

Salut Petitdébardeur .
Merci pour les précisions et pour l'anecdote , on s'y croirait ...
En 1980 environ , le Baudoin démarre mal . Mon père décide de déculasser pour vérifier l'usure des chemises .
Dans la partie avant du moteur , il y a un organe (pompe à eau?) qui est impossible de retirer .
Mon père téléphone à M DUPRAT qui lui dit que justement un 5000 Baudoin est en maintenance à Lignieres . Le lendemain matin de bonne heure , nous partons à Lignieres . Nous sommes reçus dans l'atelier neuf , le 5000 en question était peut etre le tien ?! . M Duprat demande à un mecano de démonter le fameux organe , il enleve les 3 vis visibles et accessibles par l'avant , et le probleme est le meme : démontage impossible . En fait , le mécano découvre qu'il y a une 4ie vis accessible par l'arrière et dont la tete est bien cachée ...
Le moteur ne présentait pas d'usure particulière , il a été remonté avec une segmentation neuve .
A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mer 23 Déc - 21:27

Salut à tous .
En arrière plan d'une photo de communion des années 60 , on distingue les 2 triqueballes parqués à la maison : 1 court (semi portée de grume) et 1 long (portée totale de grume) . Ils ont été vendus quand les premiers articulés (5000) sont arrivés , début 70 .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : l'entreprise paternelle

Message par le petit débardeur du 45 le Dim 27 Déc - 17:58

Salut Agrip 39
Photo intéressante , le triqueballe court est une arche de debardage surtout destinée pour un chenillard à treuil .
Certains triqueballes pour les Latil avait une flèche plus courte avec un "bec de canne" moins haut .

Petitdebardeur

le petit débardeur du 45

Messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 57
Localisation : lorris 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Dim 27 Déc - 22:02

Salut Petitdébardeur .
Je ne me rappelle pas du triqueballe long , par contre je me rappelle de l'arche et de sa cage à rouleaux .
Pendant les années 60 mon père a eu un tracteur à chenilles , un International (je crois un TD 35) comme la photo ci dessous . Le moteur démarrait à l'essence et lorsqu'il était chaud , il y avait une manip à faire pour basculer en diesel : "ça toussait et ça fumait un peu , mais ça a toujours démarré " . Mon père n'a pas gardé le chenillard à cause des problèmes de déplacements et de transports . Le camion avec la semi porte char n'arrivera dans l'entreprise qu'au milieu des années 70 , lorsque mon frère Gilles a eu le permis poids lourd ...
A + .
YC

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par agrip 39 le Mer 11 Jan - 20:52

Salut .
Au milieu des années 70 , le premier camion est arrivé dans l'entreprise . En effet c'était devenu nécessaire car les articulés roulent à 20/25 km/h alors que les ARD roulaient à 40 à 50 km/h . Il s'agissait d'un Berliet TAK (4 cylindres env 100 ch) et d'une semie Coder 1 essieu (je n'ai pas trouvé de photo) .
Puis la semie est remplacée par une Nicolas , 1 essieu , surbaissée et équipée de rampes à remontée hydraulique (pompe manuelle) .
Ensuite le TAK est remplacé par un Saviem (6 cylindres MAN 170 ch ) .

Tracteur Saviem + semie Nicolas (année 80) . La photo est de 1987 .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A + .
YC
avatar
agrip 39

Messages : 379
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 51
Localisation : Val d'Amour (Jura)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par paul 38 le Jeu 12 Jan - 13:20

il faut bien profiter des belles photos qui rappellent le patrimoine ,car maintenant avec les téléphones on les garde plus
a+
avatar
paul 38

Messages : 145
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : 38 isere

Voir le profil de l'utilisateur http://www.menuiserie-ferreira.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entreprise paternelle (suite)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum